Le Lac de Creno

Avant de terminer mon récit sur l'Egypte, j'ai voulu faire une petite parenthèse aux voyages, pour parler d'un lieu unique en Corse : le lac de Creno. Vous avez pu remarquer ma passion pour les lacs d'origine glaciaire avec mes articles précédents sur les lacs du Ninu, du Melu et du Capitellu. Aujourd'hui c'est un lac tout particulier dont je vais vous parler puisque c'est le seul lac boisé de l'île, il est entouré de Pin Lariciu... et de nénuphars.

De part son altitude peu élevée à 1310 mètres, il est l'un des plus visités de l'île en été. C'est aussi à cette période que la floraison des nénuphars a lieu, ce qui lui donne un charme authentique. 

Ce samedi matin d'août, on décide d'aller randonner entre copines au lac de Creno. Situé à environ 2 heures d'Ajaccio, le lac se trouve dans la région des Deux-Sorru, au-dessus des villages de Vico, non loin de Soccia

La montée n'est pas évidente, on avait lu avant de partir qu'il n'y avait pas de difficulté majeure, et qu'une fois la première montée passée le plus gros était fait. Oui en soi ! Sauf que la première montée semble pour nous aujourd'hui interminable... peut-être la faute à notre soirée de la veille ? ou au fait que nous ayons peu dormi ? Bref, plutôt sportives et habituées aux randonnées, cela nous étonne. On se demande même si on n'aurait pas mieux fait de louer un âne (je blague). La montée n'en finissait plus...
Quand, au bout de -je ne sais combien de minutes plus tard- nous arrivons enfin à destination. Personne, nous ne sommes pourtant pas parties aussi tôt que nous l'avions prévu, cela est étrange pour un mois d'août, mais il est vrai que souvent, les touristes mal informés, arrivent à des heures contre-indiquées, malgré les bons conseils des offices de tourisme et d'internet. On le remarquera bien plus tard, en milieu d'après-midi, quand nous rencontrerons des touristes avec des enfants en bas âge, en pleine randonnée, à une heure où le soleil tape trop fort pour prendre ce genre de risques...

On ne le répète jamais assez mais il ne faut - surtout en juillet/août - pas partir en randonnée sur des sentiers après 9h du matin, et encore, il vaut mieux souvent partir à la fraîche au lever du jour, et redescendre après manger, sur les coups de 13h grand maximum, jamais plus tard, sauf si la descente est courte et que le temps est vraiment exceptionnel ! Le temps en montagne tourne sans que vous n'ayez le temps de vous en rendre compte, et une matinée sans nuage peut devenir en un rien de temps un après-midi orageux. Alors soyez toujours sur le qui-vive, renseignés, et surtout équipés. Beaucoup d'eau, et de quoi vous couvrir immédiatement si le temps change.

Le lac du Creno est un lac appréciable en été, mais les mois de juin, septembre et parfois jusqu'en octobre selon les années, sont aussi à privilégier, le lac est gelé 3 à 4 mois par an, il n'est donc pas rare d'y trouver encore de la neige au début du printemps, renseignez-vous donc si vous souhaitez y aller hors-saison. 

Voici quelques informations à connaître sur ce lieu :

  • Point de départ : Soccia ou Orto. Buvette et location d'ânes au départ à côté du parking.
  • Durée : environ 2 heures aller et retour, sur un chemin balisé.
  • Altitude : 1310 m.
  • Dénivelé : +300m
  • Superficie : 2,4 ha.
  • Profondeur maximale : 6,5 m.
 

De nombreux cochons se trouvent aux abords du lac, pas dangereux, mais plutôt gourmands, ils ont été (malheureusement) nourris par certains touristes ou randonneurs passant par là et savent désormais mieux que quiconque, que la plupart des randonneurs arrivant ici, y viennent pour une bonne partie de la journée, et avec de quoi pique-niquer.

Mises en garde :

  1. Ne jamais donner à manger aux cochons
  2. Si vous pique-niquez autour du lac, ayez toujours l’œil autour de vous
  3. Si des cochons veulent vous piquer votre nourriture, tirez des pierres à côté d'eux pour les effrayer, MAIS JAMAIS SUR EUX.
  4. Ayez toujours un bâton ou des pierres  non loin de vous et ne laissez jamais traîner vos affaires sans surveillance.
  5. Ne pas leur tendre la main, au risque de vous la faire manger (ce ne sont pas des chevaux, lol) 

Ils ne sont pas méchants, mais à cause de ces mauvaises habitudes données par les randonneurs, ils sont à l'affût de la moindre nourriture.

Pour nous ce jour-là, bien que conscientes de leur présence et de leur faim, nous nous sommes attablées sur un tronc et avons sorti de quoi grignoter, même pas le temps de tourner la tête, ni une ni deux, un cochon a foncé sur notre "table" et est reparti avec un beau butin : une baguette de pain, un rouleau de sopalin et un étui avec couverts en plastiques ! saleté de bêtes !! (mouhahaha) 
J'aurais bien aimé voir sa tête s'il nous avait piqué du jambon..............
On a mangé rapidement, avec munitions cette fois, et ils ne nous ont plus dérangés. Forcément, à chaque fois que l'un d'entre eux approchaient, on tirait... Du coup pas le temps de s'ennuyer au lac. Mais ne vous inquiétez pas, une fois le repas terminé, vous pourrez vaquer à vos occupations, faire une sieste, jouer à des jeux, vous serez nettement plus tranquilles, et pourrez alors rigoler en regardant d'autres personnes se faire piquer leur nourriture de l'autre côté du lac... Qu'est-ce qu'on s'marre au lac du Crenu ;)


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France