Bali : L'île de Nusa Lembongan

On poursuit les aventures balinaises à la découverte d'une toute petite île au sud-est de Bali. On y a passé une journée avant de rejoindre l'île de Gili Air à Lombok, et c'était plutôt chouette.

Voyage effectué en Novembre 2013

Il est 7h30, nous finissons de nous préparer à notre hôtel de Legian, j'ai réservé deux jours plus tôt auprès d'une compagnie de croisière dont j'ai trouvé le prospectus à l'hôtel un aller simple pour la petite île de Nusa Lembongan. Nous y passerons une journée et une nuit avant de partir se détendre à Gili Air.

La compagnie Island Explorer Cruise, qui assure le transfert depuis Bali, nous a donné rendez-vous à 7h45 devant l'hôtel afin de nous conduire au Benoa Harbor, pour un départ à 9h. Il faut ensuite 30 à 45 minutes pour rejoindre Nusa Lembongan, sauf en cas de mauvais temps bien évidemment.

PANTAI SELEGIMPAK

Il fait très beau en ce début du mois de novembre, la traversée est plutôt rapide, en peu de temps nous voici sur l'île. Nous avons choisi une guest house trouvée sur instagram, qui s'appelle Pandana Guest House.
Lors de notre arrivée, on nous dépose sur la petite plage qui se trouve juste en-dessous de notre hébergement, mais comme à l'époque nous n'étions pas vraiment des baroudeurs (est-ce que nous le sommes aujourd'hui ? that is the question, mais je dirais beaucoup plus habitués aux voyages tous terrains en Asie), et que l'on se trimballait deux valises à roulettes comme si nous étions en voyage dans une mégalopole pour trois mois... il a fallu trouver de l'aide pour monter nos deux armoires jusqu'à la guest house.
Et quelques ronchonnements plus tard nous y voici, nous y voilà.

À peine arrivés, nos gentils hôtes nous accueillent avec un cocktail maison, que l'on apprécie fortement après l'effort de la grimpette.

On est bien contents d'être arrivés jusqu'ici, la vue est splendide, les hôtes sont très gentils, et notre chambre mignonnette, il y a deux piscines, les bananiers et la dense végétation ouvrent parfois la vue sur un horizon bien bleu qui nous laisse rêveurs. On s'y sent déjà comme à la maison.

On se pose quelques minutes histoire de nous remettre de nos émotions, puis nous demandons à nos hôtes où trouver des locations de scooters dans le coin, ils se proposent de nous en louer un pour 70 000 Rp la journée, on est ravis, il est temps de partir à la découverte de cette belle île, nous ne sommes là que 24h alors autant en profiter.

DREAMBEACH

Direction les jolies plages, le Lonely Planet nous conseille de descendre voir la fameuse plage de Dream beach, qui, comme son nom l'indique serait une plage de rêve... on ne maîtrise pas bien encore notre sens de l'orientation sur ces chemins cabossés et voies sans issues, toutes les routes se ressemblent, et aucun point de repère n'est là pour nous faciliter la tâche... on y va un peu au pif, en espérant que ce soit bien  en direction du sud... et on finit par la trouver, je ne sais comment, au bout de plusieurs minutes.

Bon, bof bof, le ciel est tout gris lorsque nous arrivons, les vagues sont énormes, le lieu ne nous emballe pas vraiment, on décide donc de pousser au Sud-Est.

La balade se poursuit du côté des seaweed farms du village de Lembongan, autrement dit les fermes d'algues, on s'arrête quelques minutes observer les paysages, la couleur de l'eau est plus appréciable de ce côté.

Nous nous posons un peu ici, observons avec attention le travail des habitants, avant de se mettre à la recherche d'une bouteille d'essence, sait-on jamais, comme nous n'avons pas idée des distances et que les routes sont très freestyle, il vaut mieux être parés à toute éventualité.

Après ce ravitaillement, on décide d'aller casser la croute sur la plage de Mushroom Bay.

MUSHROOM BAY

Après avoir compris le sens des routes et en y allant toujours un peu au pif, on arrive à destination.
Wow, la baie de Mushroom est vraiment très belle, et certainement abritée du vent, elle est cristalline et ne bouge pas contrairement à sa voisine Dream Beach.

On s'installe à la première adresse, le Bar & Bali Café pour y déjeuner.
Une Bintang et un nasi goreng plus tard, le sourire réapparaît sur nos visages. La sauce satay fait toujours son petit effet.

On ne se prélassera pas à la plage, on veut voir du pays et rencontrer des gens, alors après cette pause bien méritée, nous repartons à l'aventure, cette fois direction le Nord-ouest de l'île.

La côte Ouest est la plus attractive de l'île, c'est ici que le tourisme s'est développé, avec lui de nombreux hébergements ont vu le jour et ornent désormais les belles plages, plus au Nord, se côtoient plages turquoises et culture d'algues, qui font ensuite place à une mangrove importante qui domine une grande partie du Nord-Est.

JUNGUTBATU VILLAGE

En remontant vers le Nord, nous rencontrons des warungs, des habitants, des écoliers, des chiens errants, on est bien contents de retrouver un peu de vie et d'animation. Nous faisons un arrêt à un joli point de vue qui nous permet d'avoir une vue panoramique et d'observer le village de Jungutbatu et les jolies plages qui le bordent de plus haut.

On y descend tranquillement, on retrouve l'agitation des petits ports et coins touristiques, mais aussi la ferveur autour des temples.

En poursuivant notre route, le paysage change du tout au tout.
Les hébergements touristiques laissent place aux misérables maisonnettes faites de bambous, de bois, de bâches...

Les hommes cultivent les algues, on s'arrête ici longuement pour observer leur travail, on ne tardera pas à être confrontés à la pauvreté, des déchets un peu partout sur la plage, dans les rues, et au milieu d'eux une femme donnant à manger à son enfant, à même le sol.

Ces scènes nous semblent tout droit sorties d'un mauvais film, mais non, on comprend que derrière toute carte postale des gens essaient simplement de survivre. Et nous nous sentons bien impuissants face à cela. Nous repartirons le coeur lourd, et très émus de cet après-midi.

Retour à la guest house en fin de journée pour profiter de la piscine, avant une soirée tranquille chez nos hôtes, qui nous ont préparés un très bon dîner à la carte.

On s'endormira au doux son du hoquet de nos amis les geckos.

EN BREF

- Transferts en bateau depuis/vers Bali avec Island Explorer Cruise, 29$ USD par personne l'aller simple ou 49$ l'aller-retour, incluant le départ/retour à votre hôtel.

- Nuit au Pandana Guest House, 50€ la nuit

- Location de scooter chez nos hôtes, 70 000 Rp (environ 4,5€)

- Si vous en avez la possibilité, continuez après Dreambeach et les fermes d'algues, il existe un petit pont jaune reliant Nusa Lembongan à Nusa Ceningan, une île encore plus petite, nous avons complétement oublié d'y aller et on le regrette, le passage de ce petit pont a l'air plutôt mythique.


Cet article vous a plu ?
PARTAGEZ-LE SUR PINTEREST!


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France