Quelques jours à Amsterdam

Petit flashback automnal aujourd'hui,
retour sur quelques jours passés à Amsterdam
en novembre 2012, l'occasion de prendre la température avant les fêtes de Noël.

Au mois de novembre, nous avons comme rituel avec Flo de faire une petite virée à Paris en amoureux depuis quelques années, mais, en 2012, nous avons profité d'une offre Al Italia pour s'offrir une multi-destination plutôt sympa : Rome et Amsterdam pour quelques jours.

Nous ne connaissons pas encore les Pays-Bas, et la ville d'Amsterdam a l'air plutôt accueillante, alors, après notre visite de la jolie Rome Antique, changement de décor (et de températures) radical pour cette nouvelle destination.

Le dépaysement est total. À peine arrivés, on s'extasie devant ces maisons typiques, que l'on a souvent vues à la télé, que l'on s'imaginait de l'Alsace et du nord de la France, on se sent comme dans un petit village, et le froid de l'hiver rendant notre cœur plus chaleureux, nous pétrifie le corps et nous envahit d'un sentiment joyeux : Amsterdam, on va beaucoup t'aimer.

Nos premiers instants seront immédiatement passés dans un quartier jouxtant notre hôtel, le Best Western Apollo museumhotel, on baladera du côté de Leidseplein, que l'on affectionnera tout particulièrement pour ses cafés, ses bonnes adresses et ses animations, et l'on reviendra inlassablement passer de doux moments ici, tout au long de notre séjour.

Le charme d'Amsterdam n'a rien de fictif, cette ville est comme on les aime : douce, chaleureuse, historique et avant-gardiste.

Les températures, même les plus négatives, n'arrêtent pas les locaux, qui, sur leurs vélos, dévalent la ville à toute allure, un téléphone à la main, un café, et le guidon de l'autre. Matin, midi, jour et nuit, les vélos sont les rois ici, chaussés de leurs plus belles boots UGG et emmitouflés du mieux qu'ils peuvent, les amstellodamois semblent tout droits sortis d'un film à l'eau de rose. La vie se parcoure à vélo, traversant les canaux de la ville, dans tous les sens on les admire, courageux de braver le froid de ce mois de novembre.
Gelés sur place, on abandonne l'idée du vélo dès notre arrivée, notre ressenti approche les -10°c, la souffrance est proche dès lors que l'on met le nez dehors, pour des sudistes comme nous, l'acclimatation est difficile, on se contentera du tram, on reviendra au printemps pour balader à vélo.

Heureusement, les cafés ne sont jamais loin, on choisit la version amstellodamoise, qui consiste à s'attabler en terrasse sous un bon gros plaid et des chauffages d'appoint, un bon moyen de profiter de l'animation de la ville, et des guirlandes de Noël.

De jour comme de nuit, Amsterdam est une ville qui bouge, on s'y sent bien, comme à la maison. On vogue d'un quartier à l'autre au gré de nos envies, ses maisons semblables à des maisons en pain d'épices nous racontent de belles histoires, on balade la tête en l'air, on admire, au-delà des canaux, la beauté des lieux, on y rencontre même des cygnes, ici la vie est douce et l'atmosphère prenante.

En bref - Amsterdam en quelques quartiers.

  • Museumplein : Comme son nom l'indique, le lieu incontournable pour une journée culturelle à Amsterdam. Cette place est entourée de plusieurs musées majeurs de la ville, comme le Rikjsmuseum, le Stedelijk, ou encore le Musée Van Gogh.
  • Leidseplein : Place principale de la ville, nous avons adoré passer du temps attablés à la table de notre bar favori, pour y regarder la vie grouiller, l'ambiance à l'approche des fêtes de Noël y est tout à fait palpable, un quartier bien sympathique pour sortir (restaurants, cafés, clubs).
  • Quartier Rouge (De Wallen) : Coffee-shops, sex-shops, et prostitution en vitrine, ce quartier connu dans le monde entier pour ces vitrines rouges est aussi l'un des plus vieux quartiers d'Amsterdam, en journée un calme plat règne sur ces rues presque abandonnées.
  • Binnenstad : Constitue la vieille-ville d'Amsterdam, on y retrouve quelques musées sympathiques, des ruelles commerçantes, et surtout la majorité des monuments architecturaux de la ville.
  • Jordaan : Incontournable pour le shopping, ce quartier bohème et branché est aussi l'un des plus calmes, on y trouve des adresses vraiment chouettes.
  • Pijp : Le marché le plus célèbre d'Amsterdam se trouve ici, au milieu d'un quartier populaire et multi ethnique.

Ce que j'ai adoré

  • Le Stedelijk, musée contemporain très atypique.
  • L'ambiance et la douceur de la ville en général.
  • Boire des Leffe au bar Le Pub Leidseplein
  • Les chalets de Noël remplis de douceurs à l'approche des fêtes de Noël, une bonne gaufre est toujours bonne pour le moral.
  • Les jolies boutiques de la ville, qui donnent envie de tout acheter.
  • Le côté historique très marqué, et celui novateur et jeune de la ville, qui crée un beau mélange des genres.
  • Me déplacer en tram, très pratique et moderne, un joli contraste dans cette ville entre passé, présent et futur.

Ce que j'ai moins aimé

  • Le froid ? Il est vrai que cela nous a pas mal calmé, je crois que si c'était à refaire je partirais plutôt au printemps pour voir la ville à vélo, avec d'autres couleurs, même si j'ai adoré le côté chaleureux des bars et l'ambiance avant Noël.
  • Les cornets de frites achetés dans la rue, mauvaise expérience.

À savoir

- Ici le vélo est roi, alors ouvrez bien les yeux et les oreilles, au risque de vous faire rentrer dedans, ou klaxonner, on regarde toujours où l'on met ses pieds ;-)

- Si vous passez quelques jours dans la ville la I Amsterdam Card est le bon plan à adopter pour profiter des visites culturelles de la ville et des transports à moindre coût.

- Les amstellodamois ont pour habitude de dîner tôt, après la sortie des bureaux vers 18h30-19h, histoire de profiter en douceur de leur soirée.
La plupart des magasins ferment tôt, mais ouvrent le dimanche après-midi, exception faite dans le quartier Leidseplein, où bon nombre d'enseignes restent ouvertes jusque tard le soir.


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France