Itinéraire : 9 jours à New-York

Les premières fois sont toujours marquantes, on dit que l'on s'en souvient toute notre vie, elles peuvent être bouleversantes, touchantes, profondément encrées au fond de nous.
New-York ne dérogera certainement pas à la règle. Mon premier long courrier, mes premières escales, mes premiers repas en avion, mes premiers films en avion, mon premier pays lointain,
ça fait beaucoup de premières fois pour une première fois ;)

Il m'aura fallu près de 6 mois pour organiser ce voyage de 9 jours, toute seule (ou presque). Une première fois comme une autre, mais une première fois qui fait peur, cette peur de ne pas y arriver toute seule, d'oublier quelque chose, de faire des bêtises... je n'ai jamais eu autant la pression qu'en organisant tout cela moi-même, comme une grande.
L'inconnu face à moi. 

Je ne connaissais que peu les aéroports finalement, à part des allers-retours à Paris ou dans le Sud de la France, que savais-je du jet-lag ? des correspondances ? des enregistrements en ligne et tout le tralala ? Pas grand chose en fait. 

Je partais de rien, et il a fallu tout apprendre. Grâce aux bons conseils d'autres voyageurs, le forumNY aura été mon plus fidèle ami durant près d'un an. J'ai lu, questionné, envié, questionné, étudié, appris, questionné encore... jusqu'à finaliser mon itinéraire, le mien, celui que je voulais me créer, de A à Z. 
Je n'aurais jamais imaginé cela quelques mois auparavant, ni avant dans ma vie. Voyager était pour les riches, ou pas pour moi en tous cas. Qu'est-ce que j'en savais au juste ? Puisque je ne m'étais jamais posée de questions à ce sujet jusque-là. Je savais juste qu'un jour j'irai à New-York, car New-York me fascinait. Je savais que j'aimerais les voyages, mais comment aimer sans connaître ? Ma plus belle histoire d'amour, s'est construite avec ce voyage, son organisation.

Au départ tout cela n'était qu'un jeu, un jeu dans lequel on se verrait bien à Times Square, à Brooklyn, ou dans un match des Yankees. Puis on se met à regarder des vols, un peu au hasard, puis chaque jour, de plus en plus, intensément. Un jeu prenant, qui nous amène à parler, lire, manger New-York toute la journée. On se documente, sans arrêt, on rêve de buildings, on s'éprend de photos d'internautes. Petit à petit, on construit quelque chose, on vit la destination avant même de la connaître. Je crois que c'est cela, qui m'a le plus séduite. L'exaltation de la préparation d'un voyage, la découverte de lieux inconnus jusqu'alors, être déjà en voyage avant même de voyager. C'est cela même qui me fait vibrer aujourd'hui. Tenir entre deux destinations. M'évader. Apprendre aussi, culturellement parlant. Car préparer, c'est avant tout se renseigner, c'est apprécier son futur voyage à travers son imagination.

Certains diront qu'il n'y a rien de mieux que de partir sans se documenter. Je l'avoue, j'en rêverais aujourd'hui, mais lorsque l'on voyage pour une courte durée, il vaut mieux en connaître un minimum sur la destination, repérer, noter, lister les lieux à ne surtout pas rater, et laisser une place à la surprise dans son voyage aussi, je pense que c'est la recette du voyageur à durée limitée.

Le parcours - Les lieux visités

JOUR 1・✈︎ Paris > Dusseldorf > New-York / Soirée sur Times Square
JOUR 2・Brooklyn Bridge / Central Park
JOUR 3・5ème Avenue / Midtown / Rockefeller Center – Top of the Rock / Union Square
JOUR 4・Lower Manhattan / Times Square
JOUR 5・Chelsea / Chinatown / Little Italy / NoLiTa / SoHo / TriBeCa
JOUR 6・Harlem / East Harlem / Long Island / Central Park
JOUR 7Liberty Island / Ground Zero / Empire State Building / Grand Central Station
JOUR 8・Helicoptère / Pier 17 / Greenwich Village / Bronx (Yankee Stadium)
JOUR 9・Times Square / ✈︎ Vol retour de nuit > Francfort > Paris

LE VOL

D'abord pour des questions de coût, nous avons fait le choix d'une escale en Allemagne pour ce voyage. En effet, avec un comparateur de vols, nous avons finalement choisi la compagnie Lufthansa qui s'avère être une bonne compagnie, cela nous a permis d'économiser de l'argent en faisant seulement une petite escale d'une heure à l'aller comme au retour.
Dusseldorf à l'aller en Boeing 737, Francfort au retour en Boeing 747.
Premier vol long-courrier pour nous trois. On découvre les écrans individuels, les (trop) nombreux plats & collations servis en vol, les joies d'être dans un paquebot des ciels. 
Le boeing nous a transporté bien au-delà de nos espérances, il nous a conduit et fait connaître nos premiers émois, nos premières galères avec la langue (sausage ?), nos premiers papiers de déclaration à la douane (pression), nos premiers inconforts de la classe économique, où dormir est un luxe que l'on ose à peine imaginer. 

Carnet de notes : 

Mardi 8 Septembre 2009 - 4h30... Ça pique ! Après une (very very) courte nuit, le réveil sonne... Nous sautons littéralement du lit ! 
5h30, départ pour Roissy-CDG. Après des heures et des heures passées debouts, assis, debouts, assis, dedans, dehors, assis, accroupis... nous voilà fin prêts à embarquer à destination de Duesseldorf. Une heure de vol qui nous paraît relativement longue... mais ce n'est rien comparé à ce qui nous attend. Lufthansa nous accueille donc à bord de son Boeing-737, Guten Morgen !!
Un passage furtif dans les couloirs de l'aéroport allemand, et hop... on prend les mêmes et on recommence... x8 heures. Couvertures, casques, écrans individuels et plein de films tip-top, de quoi passer le temps durant ce voyage interminable ! La fatigue de notre concert de la veille se fait sentir. Le vol suit son cours entre lecture, visionnage de films, goûter, apéro, déjeuner, c'est sûr, Lufthansa ne nous laissera pas mourir de faim.
Huit heures plus tard... ça y est nous y sommes, notre premier grand voyage se profile à l'horizon.
Ciel gris, mines usées, démarche décomposée, c'est ainsi que nous nous présentons donc devant nos chers douaniers américains... Je n'arrive pas à me contenir, je suis morte de rire, sans raison particulière (on mettra ça sur le compte de la fatigue), ne comprenant pas tout, je baragouine quelques mots... photo, empreintes, humour (le monsieur, lui, n'a pas l'air de rigoler, mais mon anglais nous a bien fait rire... à nous), et hop, c'est parti, après 25 minutes d'attente on voit enfin le bout du tunnel ! 

1,2,3... nous sommes tous là. Nous voilà enfin dehors. Nous foulons le sol américain pour la première fois de notre vie. Cela fait tout bizarre. Bon en fait cela ne fait rien du tout, mais se le dire a quelque chose qui met des étincelles dans le cœur. WA-HOU. HERE WE ARE. 

79th Street, Hotel Belleclaire.

Le temps de déposer nos bagages, de se poser pour digérer ces interminables heures de vols... (et ces innombrables en-cas) et hop, ni une, ni deux, nous voilà partis à la conquête de Broadway... et plus précisémment... TIMES SQUARE. 

Carnet de notes (suite) : Nous y sommes... 
Times Square, ses pubs, ses néons, ses taxis... tout ça n'est plus un rêve... 
Le carrefour du monde nous appartient... mais aucune réaction, tout nous semble si banal... on connaît tellement la ville pour l'avoir rêvée en photos et vidéos, que nous ne sommes impressionnés de rien, tout est là, comme dans les films, comme dans tout ce qu'on a pu voir auparavant... 
Alors on se pose là, on observe, on tournoie sur ce lieu magique en prenant possession des lieux comme dans nos plus beaux rêves, mais cette fois, tout ceci est bien réel... ENFIN.

De retour à l'hôtel où nous nous écroulons littéralement.
Au programme du lendemain, levé de soleil sur le pont de Brooklyn... sauf que la météo continue à nous jouer des tours, et prévoit ciel gris et pluie... nous opterons donc pour un réveil plus tardif, mais gardons néanmoins la suite du planning au programme... dégoûtés de devoir changer nos plans à cause de la météo... mais la tête pleine d'images fabuleuses... dream or reality ? nous ne savons toujours pas...

TIMES SQUARE

Quelqu'un a dit un jour "Pose-toi sur Times Square et attends... tu finiras par y croiser le monde".
Times Square, le point central de Manhattan, le confluent de toutes les civilisations, le monde moderne à son paroxysme, l'un des plus grands carrefours du monde, Un exutoire de la publicité. Des superlatifs à n'en plus finir pour décrire cet endroit, aussi impressionnant soit-il, aux antipodes du minimalisme. Des milliers de petites personnes piétinent ici chaque jour, se croisent, se rencontrent, se voient, s'ignorent. J'ai posé mes pieds sur ces marches rouges, un soir de septembre. J'étais bien là, moi, enfin sur le légendaire Times Square. 

Durant ces neuf jours passés dans la Grosse Pomme,  Times Square aura été notre fief, le lieu où l'on revenait toujours, inlassablement. Prendre son pouls de jour comme de nuit, faire des coucou à la famille depuis les webcams, s'émerveiller à chaque instant de cet endroit incommensurable.

Brooklyn Bridge / Central Park

Mercredi 9 Septembre 2009
C'est aujourd'hui que nous devions assisté au lever du soleil et faire notre baptême en hélicoptère au-dessus de Manhattan. Mais le mauvais temps a empêché le soleil de se montrer, et un appel la veille, nous a demandé de bien vouloir reporter notre tour en hélico car Monsieur Barack Obama devait être en visite à New-York aujourd'hui. Nous avons donc choisi de reporter d'une semaine, en espérant un temps meilleur pour mardi prochain.
 La journée débute par un arrêt à quelques mètres de notre hôtel, chez H&H Bagels, où nous nous laissons tenter par des bagels blueberries, jus de fruits et Nesquik. On file dans le métro s'acheter notre Métrocard pour la semaine. Direction le Brooklyn Bridge, sous la grisaille. Un peu déçus de devoir réajuster notre planning en fonction de cela, on aurait tellement aimé être là pour le lever du soleil, mais tant pis, ce n'est qu'un détail au final, car les lieux impressionnent quels que soient la météo qu'il y fait. 
Nous le traversons dans le sens Brooklyn > Manhattan. Une fois celui-ci traversé, nous partons à la recherche du magasin Abercrombie qui, a priori, ne doit pas être très loin... en vain.
On cherche un métro pour remonter jusqu'à chez nous et c'est alors que nous tombons sur une foule de gens, des milliers de policiers, des hélicoptères à l'allure d'engins de guerre pas très comodes... Barack Obama est dans l'un d'eux, prêt à s'envoler. Sympa le petit tour imprévu dans Lower manhattan ! 
Comme prévu dans notre planning, nous allons passer l'après-midi à Central Park.

On découvre l'immensité des lieux, grâce à nos cartes, il y a tellement de choses à voir et à faire ici, on se balade un peu au hasard. Peu importe le temps, des milliers de gens piétinent ici chaque jour, pour y faire leur jogging, balader, ou encore se poser entre amis ou en famille sur une étendue de verdure, loin du vacarme de la ville.
On aperçoit les hauts buildings tout autour du parc, comme pour nous rappeler qu'ils ne sont jamais loin.
On grignote un hot-dog avant de poursuivre notre promenade près du Réservoir, jusqu'à Strawberry Fields où nous nous arrêtons un moment. L'ambiance y est chouette, un groupe de musique anime les lieux non loin de là. Central Park est ce lieu nature, où les gens se réunissent pour passer un bon moment, à pieds, en roller, à vélo, entre sport et détente, c'est le lieu pour s'aérer et se vider la tête. On reviendra y passer un après-midi durant notre voyage.

5ème Avenue / Midtown /ROCKEFELLER CENTER – TOP OF THE ROCK / Union Square

Jeudi 10 Septembre 2009
Encore un réveil sous un ciel tout gris, ça commence à devenir lassant, d'autant qu'il était prévu du beau temps et que l'on sent le froid arrivé, nous n'avons bien sûr pris essentiellement que des fringues légères. Ne JAMAIS faire confiance à la météo. JAMAIS.
Ce matin, après un petit déjeuner riche en pancakes au Brooklyn Diner de Carnegie Hall, on décide d'aller balader sur la 5ème Avenue, la fameuse. En cours de route, comme je vous en parlais ici, nous avons rencontré Keanu Reeves. Ensuite nous avons été à l'Apple Store, puis quelques arrêts au FAO Schwartz, Disney Store, NBA Store et d'autres enseignes plutôt chouettes de ce quartier. Ici boutiques de luxes et grands magasins se côtoient impétueusement. On y passera un long moment jusqu'à rejoindre le Top Of The Rock.

Deuxième grand moment de la journée, nous sommes propulsés au 70ème étage sur le Top of the Rock du Rockefeller Center. Deuxième plus haut rooftop après l'Empire State Building, il est vraiment chouette, et donne une vue imprenable sur Central Park. On a décidé de le visiter en journée et de garder la vue de nuit pour le plus haut building de New-York. On a déjà un très bon aperçu de la ville d'ici, malgré la grisaille du jour, qui donne à la ville un aspect particulier, on admire le paysage incroyable de cette ville de buildings.

La journée se poursuit du côté du Flatiron, nous allons balader dans ce quartier d'Union Square une bonne partie de l'après-midi selon un itinéraire conseillé par le Lonely Planet.
Mais d'abord il fait faim ! Et comme nous sommes juste à côté d'un Shake Shack, il est donc impératif que nous nous y arrêtions. Cette petite pause dans le Madison Square Park nous fait le plus grand bien. Nous découvrons l'un des meilleurs burgers de notre vie, et on s'amuse avec des petits écureuils bien gourmands qui viennent guetter dans l'espoir de grignoter quelques restes de notre repas. Nous passerons tout l'après-midi à découvrir ce quartier.

LOWER MANHATTAN / FINANCIAL DISTRICT

Vendredi 11 Septembre 2009
Le temps se dégrade un peu plus aujourd'hui, ce qui n'est pas pour nous arranger car nous avons prévu d'aller à Liberty Island voir la Statue de la Liberté, nos billets sont réservés, nous devons changer nos plans. Direction le Lower Manhattan ce matin, plus précisément Battery Park. Après quelques minutes de discussion, nous arrivons à changer nos billets pour lundi, en espérant qu'il y ait une amélioration... La pluie s'invite à notre balade dans Lower Manhattan, on parcoure le Financial District sous une pluie battante, de plus en plus importante... On remonte progressivement vers Wall Street en passant devant le Charging Bull, l'occasion de faire quelques photos rigolotes pour décompresser. En vrai, on est dégoûtés de la vie. Depuis notre arrivée le temps nous joue des mauvais tours, et cela devient vraiment déprimant. On finira la matinée trempés de la tête aux pieds, à parcourir Times Square à la recherche de quoi nous couvrir... On achètera de gros gilets floqués NEW-YORK dans une boutique de souvenirs.
On décide de rentrer nous reposer à l'hôtel... Nous devions ensuite re-décoller pour visiter le MOMa, mais finalement la fatigue et le temps ont eu raison de nous. Nous sommes ressortis une fois la pluie stoppée sur Times Square, on a visité le M&M's Store, le Toy's R Us et d'autres enseignes, avant d'aller manger chez Ellen's Stardust. Bof, bof. 

Chelsea / Chinatown / Little Italy / NoLiTa / SoHo / TriBeCa

Samedi 12 Septembre 2009
Nous voilà fraîchement débarqués du côté de la 9th street, comme on dit ici. Ce matin, on flâne dans un marché piéton de cette longue rue. On finit par se perdre dans des ruelles adjacentes, jusqu'à arriver au Chelsea Market. Un vrai bonheur que cet endroit, on découvrir le merveilleux Eleni's Cupcakes, que l'on se précipite de goûter. Je croquerais dans un Obama coulant de chocolat, avant de visiter le reste des lieux. 
Aujourd'hui c'est San Gennaro, autrement dit, la fête de Saint Janvier dans Little Italy. Pendant une dixaine de jours, les rues de ce quartier très populaire sont en fête. C'est donc l'occasion d'aller y faire un tour. On y trouve bon nombre de spécialités italiennes, ainsi que plein de gourmandises américaines, des stands d'Oreo, de crêpes, gaufres, mais également des brochettes de fruits et chamallows au chocolat... un supplice, mais nous ne cédons pas car nous n'avons pas encore mangé, on reviendra dans l'après-midi...

On fait une pause dans un Dean & Deluca avant de continuer notre visite de la journée dans le quartier de Chinatown. Hormis les milliers de boutiques de contrefaçons, il n'y a pas grand chose à voir ici, c'est rigolo, c'est chinois, ça fait des massazes et des nouilles. 
La suite de la journée se déroulera entre les quartiers de Soho, Nolita & Tribeca, où nous parcourons les rues au rythme des heures s'écoulant, infatigablement. On flânera et fera un peu de shopping dans ces quartiers qui s'y prêtent bien.
Nous ne comptons plus les kilomètres parcourus et les hot-dogs ingurgités, la journée se termine chez une enseigne emblématique de la ville : Kats'z Delicatessen, le roi du pastrami.

Harlem / East Harlem / Long Island / Central Park

Dimanche 13 Septembre 2009
Aujourd'hui repos. Non je blague, évidemment. Ce matin on file à Harlem, on a une messe gospel qui nous attend à 8 heures pétantes, donc on ne traînera pas au lit ce jour-là, on n'est pas là pour ça ;)
On trouve un Dunkin Donuts en cours de route pour petit déjeuner, et on profite de notre avance pour photographier quelques fresques murales. Le quartier est plus sale que le centre de Manhattan, ici, pas de fioritures, on ne cache pas la misère, ni l'insalubrité.
8 heures, nous y sommes, devant la First Corinthian Baptist Church, on se place au fond pour ne pas gêner le déroulement de la messe, on est de suite pris pas l'ambiance, tout a l'air si important, si fort, on ne comprend rien mais on ressent beaucoup. On nous tient la main, chacun se sert dans les bras, la communion et l'unité, le partage, cette messe est fantastique. Joyeuse à souhait, authentique, et tellement prenante.
dJ'ai vécu deux heures de communion avec des gens parfois en transe, réellement possédés par l'esprit de Dieu. Un vrai moment que je n'aurais voulu loupé pour rien au monde.

La journée se poursuit dans East Harlem, nous allons découvrir le fameux théâtre Apollo, ainsi qu'un mur d'hommage à Michael Jackson. Nous y écrirons un petit mot.
Ensuite, alors que le soleil re-pointe le bout de son nez, nous nous envolons en métro aérien Roosevelt jusqu'à Long Island, profiter des bords de l'Hudson ensoleillé.
De retour à Manhattan en début d'après-midi, on passera une nouvelle demie-journée à Central Park, au programme : barque, balade en pousse pousse, découverte de la fontaine Bethesda très animée en ce dimanche après-midi. Des danses de rollers, du hulla-hoop, des spectacles de danse, il y a vraiment une belle ambiance et je conseille de faire ce parc en dimanche pour voir la vie dans ce bel endroit de la ville.

Liberty Island / Ground Zero / Empire State Building / Grand Central Station

Lundi 14 Septembre 2009
On ouvre les yeux, et non, on ne rêve pas, le soleil est bien là, enfin!!!! Halleluiah, après presque une semaine sur place, on ne l'espérait même plus. Mais il est là, et on espère qu'il ne partira pas de si tôt car on a reporté nos plus beaux projets sur ces deux jours.
On file donc de nouveau à Battery Park pour embarquer sur un bateau à touristes, direction la Statue de la Liberté. Après des fouilles pire que celles des aéroports, et après avoir laissé nos affaires dans un vestiaire nous entrons enfin dans le parc de la belle. Elle nous paraît si petite par rapport à ce que l'on imaginait, cela fait bizarre, bon elle est quand même très imposante, n'exagérons rien. On en fera le tour vingt fois, dans tous les sens, de tous les côtés, on la photographiera sous toutes les coutures. 
Nous ne pourrons pas monter dans sa couronne, car je m'y suis prise trop tard pour réserver, il faut s'y prendre au moins six mois à l'avance, et pas deux... les groupes sont modérés, depuis les attentats la couronne avait fermé, et petit à petit elle ré-ouvre mais seulement quelques privilégiés peuvent y monter. 

D'ici, la vue sur la skyline est imprenable, on y remarque d'ailleurs tellement trop bien le manque des deux tours du World Trade Center... Cela fait vide. Mais bientôt une nouvelle tour verra le jour dans ce paysage.
Après une longue matinée passée ici, nous décidons de ne pas faire Ellis Island et de tracer directement dans le Lower Manhattan, la pluie des derniers jours nous a fait perdre trop de temps. Retour aux alentours de midi du côté de Wall Street.
Nous allons jusqu'à Ground Zero, on passe par des lieux de commémorations improvisés près des anciennes tours, l'émotion y est palpable. On revit le drame au travers de ces souvenirs. Quand, tout à coup, alors que nous regardons le lieu des travaux à travers un passage vitré, un cortège de véhicules accompagnant le Président Obama apparaît sur la route ci-dessous... On va finir par croire qu'il nous suit ;)
On baladera dans le quartier une bonne partie de l'après-midi, puis nous finirons la journée au Grand Central Terminal, avant d'assister à une incroyable coucher de soleil au 86ème étage de l'Empire State Building.

Helicoptère / Pier 17 / Greenwich Village / Bronx (Yankee Stadium)

Mardi 15 Septembre 2009
Ce matin, on a rendez-vous à 10 heures quartier Downtown pour notre baptême en hélicoptère, on a choisi la formule de 15 minutes de survol au-dessus de Manhattan, et on a hâte. Le soleil est au rendez-vous lui-aussi, nous voici donc prêts à embarquer pour ce moment assez fou dans les airs de New-York, le récit et les photos ici.
La journée se poursuivra autour d'un bon burger sur le Pier 17, chez Nathan's Famous. Puis nous dévaliserons la boutique Abercrombie non loin de là.
Puis nous filons du côté de Greenwich Village, un quartier que j'aime particulièrement pour son charme et son calme, je me verrais bien vivre ici. 
On découvre les fameuses maisons de Carry Bradshaw dans Sex and the City et de Friends, les boutiques et les cafés sont tous trop mignons ici, on flânera du côté de Washington Square, de Tiles for America... sans trop s'attarder car nous devons filer dans le Bronx en fin d'après-midi.

La journée s'achève déjà, après de folles aventures et le sourire aux lèvres, on abandonne Vané, car avec Flo, on a réservé quelques mois plus tôt, avant même de savoir qu'elle viendrait avec nous en voyage, nos places pour ce grand match de baseball. 
On arrive vers 18h devant l'enceinte du Yankee Stadium, wahou. Ce soir nous allons voir la rencontre qui opposera les Yankees aux Toronto Blue Jays. On n'y comprend rien mais on s'en fout, on va bien se marrer.
Après quelques minutes de match, on est toujours à fond, on joue les américains avec notre malbouffe dans les mains, ici pas de règles, les gens entrent et sortent du stade à n'importe quel moment du match, d'ailleurs on n'a toujours pas compris combien de temps cela dure. Mais ça nous a paru une éternité. Je ne sais même pas si ce jeu à une fin.
En tous cas, on a adoré l'ambiance. La prochaine fois, on testera le match de basket.

Mercredi 16 Septembre 2009
Dernier réveil dans Biggle Apple, dernier matin, derniers moments, dernière journée.

Pour terminer en beauté ce voyage, on passera la matinée une nouvelle fois sur Times Square. À la recherche de souvenirs à ramener, on écume la plus chouette rue de la ville.
On se mangera un dernier burger en bas de notre hôtel avant de partir pour l'aéroport.

Notre Boeing 747 nous attend sagement sur le tarmac. On décollera en fin d'après-midi pour Paris, avec à bord, un nombre impressionnant de Rabbi Jacob. Notre vol retour aura été plutôt... atypique. En deux mots, imaginez une cinquantaine de Rabbi Jacob (attention, je n'ai rien contre eux), foutant le bordel dans l'avion, avec de la nourriture et des déchets laissés un peu partout, mais surtout, allant prier au fond de l'avion, tous ensemble, tous en même temps, contre les toilettes... on pensait que ça durerait un petit moment... ça a duré tout le vol de nuit... empêchant clairement les hôtesses de faire leur travail et les gens de dormir... Je respecte les religions, mais je trouve cela irrespectueux, et même dangereux de laisser autant de passagers d'un même côté de l'avion, comme s'ils ne pouvaient pas prier de leur siège exceptionnellement... et puis j'étais tellement énervée de ne pas pouvoir circuler, ou pire, trouver le sommeil... à cause de cela. Bref, je ne sais pas si vous avez déjà vécu pareille situation en avion, ou pire ? Mais ça a clairement été le pire vol de notre vie... entre les odeurs de bouffe, de saletés dans l'avion et ça... merci du cadeau.

Carnet de notes : 

Voilà, c'est ici que se termine notre voyage. Neuf jours à la conquête de Big Apple. La ville qui ne dort jamais, notre maison pour quelques jours, l'impression d'avoir toujours vécu ici. Mais il est déjà l'heure de rentrer.

Après une petite escale à Francfort ce matin très tôt, puis nous voilà de retour sur le territoire français. D'abord Roissy... Et nous attendons actuellement à Orly notre vol pour la Corse... 24 heures à planer et surtout sans dormir... on est littéralement effondrés sur nos valises en ce moment même dans le hall de l'aéroport... on a l'air fins, tiens !
Très tristes, aucune envie de rentrer à la maison... On était si bien dans notre petite chambre d'hôtel de Manhattan, avec nos petites habitudes, notre épicerie du coin, notre ascenceur ULTRA-rapide, notre frenchy à l'entrée, etc etc... C'était devenu inconsciemment notre seconde maison... But all good things come to an end...

BUDGET

* Vol Paris - New-York (A/R) avec Lufthansa (1 escale) + Hotel Belleclaire (8 nuits en chambre simple lit double, SdB commune) : 730€/ pers. 

EXCURSIONS/VISITES : 
* Places Match Yankees-Toronto Blue Jays : 75€ (taxes comprises) 
* Top of the Rock + Empire State Building : 30€ 
* Statue de la Liberté : Environ 10€ 
* Metrocard : Environ 22€ 
* Hélico : 120€ (Remise de - 10%) 
* Divers (TIPS, Etc...) : 150€ 

* Shopping : 470€ 
* Nourriture : 400€ 

TOTAL : 2000€ 

J'ai augmenté mon budget au maximum de 2000€ grâce au change intéressant dont j'ai pu bénéficié à un taux de 1,43, ce budget est donc exagéré, et j'espère en avoir trop et pouvoir en ramener.

J'ai organisé ce voyage toute seule, en m'y prenant 8 mois à l'avance. Les prix en 2009 n'étaient pas les prix d'aujourd'hui. Mais il y a toujours moyen de bien s'en sortir, en cherchant bien, en étant flexibles sur les dates, et en s'ajoutant une escale. Ce sont mes petites astuces, j'essaierai de faire un article sur la manière d'organiser seule son voyage dans une grande ville ou de partir à l'aventure dans un autre pays du monde sans trop d'organisation, mais un peu quand même ;)

Le Forum NY est le lieu où j'ai passé le plus clair de mon temps pour organiser ce voyage. J'ai fait un planning au gré de mes envies, avec les conseils et astuces d'autres forumeurs, il faut du temps, l'envie de le faire, pas tout le monde n'a cette patience je le sais, mais chaque voyage est unique, et si vous voulez le faire selon vos envies et non celles d'un tour opérator, prenez le temps, farfouillez, cherchez les bons plans, et vous verrez que vous vivrez pleinement votre propre voyage, à la rencontre des gens, car vous n'aurez d'autres choix que de vous débrouiller, il sera comme vous l'aurez créé, et au prix que vous le souhaitez... on me demande souvent des conseils auxquels je ne peux répondre mais si vous voulez un conseil, documentez-vous beaucoup sur la destination, cherchez des conseils sur différents blogs et forums, ayez confiance en vous et partez à la recherche de votre voyage idéal !
Bon trip !


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France