L'Oceanário de Lisboa

Après une arrivée sous la pluie dans la capitale portugaise, on décide de consacrer notre journée aux visites culturelles, direction le Parque das Nações pour découvrir l'un des plus grands parcs marins d'Europe.
Et si l'on plongeait au cœur des océans sans se mouiller ?

Ce lundi matin, comme la météo l'avait annoncé, le temps tourne au vinaigre... ciel chaotique, pluie diluvienne, on choisit alors d'occuper notre première journée comme beaucoup d'autres voyageurs, dans des musées, et on se dit d'abord que l'on va commencer par l'Oceanarium, qui se trouve assez excentré du reste de la ville. Et puis l'on avisera.

Difficile de gérer la pression, quand on a oublié le parapluie à la maison et que l'on n'a même pas de capuche... on se retrouve sur les coups de midi, devant le fameux complexe... et comme nous sommes nombreux à avoir eu cette brillante idée aujourd'hui, la file d'attente pour obtenir les tickets est tellement longue qu'elle déborde largement du toit du pavillon, ce qui signifie que l'on va devoir faire la queue des heures sous une sympathique pluie battante... vous imaginez la joie sur mon visage à cet instant précis. #ironie
Même pas en rêve.

Nouvelle mission : trouver du wifi. Alors, on piétine jusqu'à s'abriter bêtement sous la devanture d'un bar...et l'on finit par se réfugier dans la boutique de l'Oceanarium. Et là... Ô miracle ! Non seulement j'ai du wifi mais je suis directement connectée au site de l'aquarium géant duquel je peux directement acheter des billets... coupe-file. #joiesurmonvisage

Joli oceanarium, bom dia !

Pour planter le décor, l'Oceanário de Lisbonne est l'un des plus grands d'Europe, 8000 animaux marins de 470 espèces différentes évoluent dans les cinq millions de litres d'eau de mer du parc. Poissons, mammifères, invertébrés et oiseaux cohabitent aisément en ce lieu magique. Quatre habitats marins s'ajoutent à l'aquarium principal et créent ensemble l'illusion d'un seul et même aquarium dans lequel sont représentés cinq écosystèmes.

On passe d'un océan à l'autre sans même s'en rendre compte, les différents types d’écosystèmes présents sur la planète sont recréés, des eaux tempérées à tropicales en passant par les eaux froides de certains océans. Chaque aile représente un océan particulier et l'on découvre sur deux étages une multitude d'espèces vivant dans le monde marin.

L'Oceanarium a été bâti sur l'eau, pour y accéder on emprunte une passerelle depuis laquelle on est déjà transportés dans un monde «à part». La visite commence par l'aquarium central, il est l'attraction majeure du site. 

Ce jour-là, il faudra beaucoup de patience pour évoluer au milieu de la foule, majoritairement des enfants bouillonnant d'excitation. Il en faudra non seulement pour approcher les vitres de l'aquarium mais également pour photographier sans flash, ni trépied, ce joli monde marin... 

Fascinant, cet univers s'ouvre à nous de façon singulière... Voir, apprécier, découvrir la vie marine au travers d'une vitre, comme si nous y étions, rien ne peut décrire véritablement  la démesure de ce lieu. On se retrouve en quelques minutes à peine, projetés devant cet aquarium central, à explorer la vie de requins, de raies ou de poissons lunes...
L'Océan Pacifique nous offre ses plus belles loutres, les superstars du coin, tandis que le bassin dédié à l'Océan Indien nous rappelle que Némo existe bien et que ses couleurs sont encore plus impressionnantes que dans le dessin-animé.

Ici, tous nos sens sont décuplés, on se laisse bercer par les sons captivants de la forêt tropicale, on observe d'un œil joyeux le ballet des manchots qui glissent et se dérobent sur la banquise de l'aile Antarctique avant de retrouver les invertébrés au niveau inférieur, où méduses, poulpes géants ou autres hippocampes prospèrent allègrement.
Plantes, algues mais aussi amphibiens ont leur place ici, je ne pourrais vous faire l'éloge de tout ce petit peuple marin, tant il est important et diversifié, mais j'ai eu, en l'espace de quatre petites heures, un aperçu de la vie sous l'océan, un monde à la fois mystérieux et subjuguant, dont on prend toute la mesure en y étant spectateur.

Tout ce petit monde cohabite, et la protection des espèces est l'une des priorités de ce complexe un aquarium de verre et d'acier, une mer dans la mer qui est un livre ouvert de la vie. Je ne suis pas spécialement fan des parcs, zoos ou autres lieux enfermant des animaux, ne serait-ce que dans leur représentation comme lieux de spectacles, mais quand il s'agit d'un endroit comme celui-ci, qui en plus de faire figure d'observatoire amène à la sensibilisation du public aux fonds marins et où la conservation et la préservation des espèces est primordiale, on ne peut qu'être enchantés et approuver la démarche et les dispositifs de recherche. L'Oceanário permet d'étudier des spécimens rares et tend à la reproduction de certaines espèces en voie de disparition.

L'Oceanário de Lisbonne met en scène la vie marine, en recontextualisant celle-ci dans un aquarium qui permet au visiteur de s'émerveiller, de lui transmettre les valeurs de la faune et de la flore aquatiques, la biodiversité sous-marine est à son paroxysme, et l'on se sent privilégié d'être spectateur de leur quotidien recréé dans ce microcosme. On y partage, le temps d'une visite, un espace subaquatique commun que l'on ne pourrait mieux expérimenter ailleurs en tant que mammifères terrestres. 

InfoRMATIONs pratiques

COMMENT S'Y RENDRE

L'Oceanário est situé Parc des Nations.
En arrivant en métro par le centre commercial de Vasco de Gama, descendre vers le Sud, en longeant le bord du Tage et le téléphérique (au loin).
En métro : la ligne rouge relie le centre-ville à la Gare do Oriente en une vingtaine de minutes
En bus : plusieurs bus desservent la station Oriente via les numéros 5, 25, 28, 44, 708, 750, 759, 782, 794

HORAIRES

Hiver : De 10h00 à 19h00 tous les jours de la semaine
Été : de 10h00 à 20h00 tous les jours de la semaine

TARIFS

L'entrée est gratuite pour les enfants jusqu'à 3 ans. 
L'exposition permanente est à 9 euros pour les 4-12 ans et les plus de 65 ans et 14 euros pour les adultes
Le billet comprenant l'exposition permanente + l'exposition temporaire est à 11 euros pour les 4-12 ans et les plus de 65 ans et 17 euros pour les adultes.
Il existe aussi des billets Famille, plus de renseignements sur le site oceanario.pt

Acheter ses billets à l'avance, en ligne, permet de bénéficier d'un coupe-file très intéressant les jours de forte affluence.


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France