Corniglia, Cinque Terre

Laissons-nous porter aujourd'hui vers le troisième village des Cinque Terre.
Corniglia est un petit village charmant, loin de l'agitation et de la popularité des autres villages, embarquons dans un petit coin paisible de Ligurie.

Loin du vacarme de Manarola & Vernazza, ce petit village, tout en retenu, est l'antithèse même de tout ce que l'on peut voir aux Cinque Terre. Corniglia est un petit village assez différent des quatre autres, tout d'abord, il a la particularité d'être le plus haut perché, il ne possède pas de petit port, ni de vue panoramique spectaculaire. Au premier abord, difficile donc de lutter avec ses confrères, mais cela n'enlève en rien le charme de ce petit village, plein de douceur.

Peu accessible, et dispensé d'une vue panoramique à la manière des autres villages, les seuls points de vue donnant sur le village sont un point de vue abordable depuis la mer, en bateau, ou encore depuis le sentier de randonnée qui arrive de Manarola, d'où l'on peut dominer le village depuis les vignes en terrasse. Nous n'aurons donc pas l'occasion de voir cela lors de ce séjour. Mais Corniglia possède d'autres atouts, et une délicatesse certaine, un amour des belles choses.

Le village se développe en deux parties bien distinctes, l'une qui donne vers l'intérieur des terres, où l'on peut apercevoir la grande église paroissiale du village, l'église San Pietro, et l'autre, plus proche de la mer, suspendue sur son promontoire rocheux. Il s'étend le long d'une rue principale, la Via Fieschi, délimité par la route.

En arrivant de la gare, deux choix s'offrent à nous, grimper les 382 marches de la Lardarina, ou attendre la navette qui nous conduira jusqu'à la place principale du village. Évidemment, on choisira la deuxième option. Une fois là-haut, nous empruntons la très jolie ruelle Via Fieschi, sur son versant piéton et plus étroit, dans laquelle on se balade avec plaisir, des fleurs ornent les maisons, les murs, de la couleur, mais aussi des fruits, les habitants de ce petit village ont à cœur de décorer et donner encore plus de charme à ces lieux.
On y hume de doux parfums, et l'œil est inlassablement attiré par tout un tas d'objets, de décorations, qui donnent envie de rentrer dans toutes les boutiques que l'on rencontre.
Toutes les petites adresses que l'on croise ici semblent si parfaites, et font particulièrement envie, cela va de la petite gelateria à l'enoteca du coin, l'envie de s'arrêter partout, d'acheter, de goûter, d'inhaler...  

La ruelle nous mènera jusqu'au monument aux morts, situé devant l'oratoire de Santa Maria, sur une petite place qui permet d'accéder à la terrasse panoramique Santa Maria. Celle-ci offre une vue incroyable vers le Nord ou le Sud, on peut donc distinguer le village de Manarola assez facilement d'un côté, et, au loin, de l'autre côté, un petit bout de Vernazza.

Un après-midi suffira à découvrir le village de Corniglia, le temps de déguster une petite glace à l'amarena dans une cour ombragée, nichée au détour de la rue principale, entre oliviers et citronniers, d'explorer autant de ruelles que nous le pouvons, que nous avons déjà fait le tour du village. Ses activités principales résident essentiellement dans le choix de bonnes adresses pour s'attabler et y faire du shopping. Malheureusement, nous sommes arrivés après le déjeuner, on reviendra tester les adresses repérées lors d'une prochaine escapade.

Corniglia est un vrai enchantement, un village qui se parcoure lentement, on aime son ambiance paisible, moins touristique que les autres villages, se prélasser autour d'un verre sur l'une des terrasses de la place principale, et découvrir que les maisons, d'un côté ou de l'autre de la ruelle, ont chacune une vue côté mer et une vue intérieure. 

Depuis sa terrasse panoramique on se prend à rêver, et l'on continue de s'émerveiller devant cette mer Méditerranée qui nous semble infinie, la nature a bien fait les choses, et le printemps nous offre ses plus belles couleurs, la mer, d'un bleu limpide et d'un calme olympien, se confond parfaitement avec cette nature verdoyante.

onmyway-blog-corse.JPG

Corniglia, comme un refuge haut-perché, inatteignable pour certains, domine la côte ligure comme pour mieux s'élever. Le belvédère Santa Luisa, découvert au hasard de notre balade dans les ruelles, nous offre un autre panorama de ces falaises vertigineuses, où les vignobles semblent dégringoler tout droit dans la mer.

Le soleil toujours au rendez-vous, se parfait dans sa douce rencontre avec le ciel bleu agrémenté de quelques nuages. Il est temps de filer, le paisible village du milieu nous aura laissé un sentiment de sérénité, de quiétude et de joie, notre cœur emplit de ce mélange, s'impatiente déjà de la suite de ce voyage.


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France