Égypte : Assouan & le Temple de Philæ

Ce vendredi, on quitte Kom Ômbo pour notre dernière étape au fil du Nil. On passe la journée à naviguer, les paysages se font plus désertiques, on sent la Nubie se rapprocher insidieusement. Ce matin, on prend notre temps, on savoure les derniers moments que nous passons sur le Steam Ship Sudan, précieusement, le voyage n'est pas encore terminé puisque nous sommes encore en Égypte pour deux jours, mais c'est la dernière partie de la navigation que nous sommes entrain de vivre, sur le Nil... Partis de Kom Ômbo en début de matinée, nous rejoindrons Assouan, à la mi-journée, pour notre dernière étape de la croisière.

Porte du Royaume de Nubie, on sent ses influences avant même d'arriver en son centre. Ici la population est plus colorée, le désert bien plus présent qu'auparavant, d'ailleurs on dit qu'Assouan serait la ville la plus ensoleillée d'Égypte, une ville où il y fait bon vivre l'hiver. Le Nil y apparaît dans toute sa splendeur, découlant du lac Nasser, entouré de roches granit et de petites îles couvertes de palmeraies ou plantes tropicales.

En arrivant à Assouan, notre regard se pose en premier lieu sur son incroyable mosquée. Puis sur une énorme enseigne Coca Cola ou encore sur ce Mc Donald's qui borde le fleuve... Drôle d'assimilation qui nous montre qu'ici, nous ne sommes plus dans des petits villages typiques, mais bien dans une grande agglomération. 

Après un déjeuner aux couleurs égyptiennes à bord du Sudan, Alaadin nous emmène en début d'après-midi à la découverte du Temple d'Isis (Philæ). Après une courte découverte d'Assouan en mini-van, où j'ai pu de nouveau m'amuser à photographier la population, leurs allers et venus en voiture, tellement vintage, mais surtout leur mode de conduite, à la cool, une main sur le volant, l'autre tenant le téléphone, car oui ici, tout le monde téléphone en conduisant, ou conduit en téléphonant, c'est vous qui voyez, les voitures souvent remplies de toute la famille ou de nombreux bagages, ils vont et viennent, l'histoire ne dira pas où, mais c'est vraiment une joie pour moi d'être en première loge, nous voici arrivés sur l'embarcadère pour prendre un bateau qui nous mènera en direction de l'Île d'Agilkia sur laquelle se trouve désormais le magnifique temple de Philæ. En effet, depuis 1974, le temple a été déplacé de son île originelle, l'Île de Philæ à cause de la montée des eaux. Il fut reconstruit en deux ans sur l'Île d'Agilkia, légèrement re-dessinée pour permettre au temple de conserver sa forme d'oiseau, ce déplacement fut financé par l'Égypte et par les dons de 23 nations à l'UNESCO.

La balade en bateau sur la rive gauche du Nil est magique, et la vision de ce temple, sortant de l'eau, encore plus incroyable. Dédié à la déesse Isis, le temple comporte plusieurs tombeaux, chambres et sanctuaires.
Nous entrons par la cour extérieure, où nous sommes entourés de part et d'autre par des colonnades, la vue d'ici est splendide, nous nous retrouvons face à la porte d'entrée du Temple d'Isis, délimitée par un premier pylone d'environ 18 mètres de haut, l'entrée est ornée de bas-reliefs...
La visite se poursuit lentement, par Mammisi "La Maison de la naissance", puis on découvre l'intérieur majestueux du Temple d'Isis, ses chambres et sanctuaires.
Nous continuons la découverte à l'extérieur près de la Chapelle d'Osiris, puis nous nous dirigeons vers le temple d'Augustus, ainsi que d'autres tels que le Temple d'Hathor et surtout l'incroyable Kiosque de Trajan sur lequel le soleil se couche. Cela lui donne des tons orangés éclatants. Nous passons un long moment avec Alaadin et les autres passagers, assis aux abords du kiosque, à profiter des couleurs lumineuses de la tombée de la nuit, quand des élèves d'une école nous demandent gentiment s'ils peuvent prendre une photo avec nous, pour convaincre leur école de faire plus de sorties scolaires. Nous avons accepté et leur avons promis de leur envoyer les photos que nous avions d'eux. Ils avaient l'air tellement heureux, c'était un vrai beau moment d'échange culturel.

CREDIT PHOTO: SEB / MILESANDLOVE.COM

Nous rentrons à Assouan à l'heure du coucher de soleil, le spectacle à bord du bateau est incroyablement beau. L'équipage nous attend avec, comme à son habitude, une boisson locale que l'on apprécie après ce bel après-midi de marche et de découvertes.
Nous décidons de partir dans le souk le plus connu de la ville, faire des emplettes et rencontrer la population locale. Nous y passerons un long moment, à jauger, négocier, baisser les yeux parfois, s'imprégner des lieux, de la culture, envier ces dattes que l'on aimerait tant avoir chez nous, les gens nous interpèlent, veulent vendre, un monsieur me demande gentiment de prendre des photos de son stand, pour en parler, le montrer et donner "envie aux français de revenir", certains moins fatalistes, font des blagues, pour nous alpaguer "viens chez moi, ici c'est moins cher que gratuit", on rigole, on se laisse délibérément avoir.

La soirée continuera à bord du Sudan, entre copains, nous fêtons l'anniversaire de deux passagers, cette soirée restera inoubliable, marquée par de nombreux fous rires, un peu de chagrin aussi, car nous savons que demain nous prendrons tous des chemins différents, certains rentreront en France, d'autres continueront leur voyage en Égypte, alors ce soir, on décompresse, on prolonge le voyage à bord, en se remémorant les meilleurs moments. 

Ce voyage n'aurait pas été le même sans la présence de Miles & Love et Wild Birds Collective, je suis vraiment ravie de les avoir eu comme compagnons de voyage, car ce sont des gens passionnés et passionnants, qui font les choses avec cœur et talent, tout ce que j'aime, alors merci encore à Voyageurs du Monde de nous avoir réunis ici, en plus d'avoir été un voyage magique, on en repart avec des jolies rencontres dont on prolongera, je l'espère, le contact au-delà des souvenirs...


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France