Portovenere, la sixième Terre

À la lisière des Cinque Terre, non loin de La Spezia, se trouve un village tout aussi charmant et coloré. D'apparence esseulé, Portovenere, classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco, pourrait prétendre au titre de sixième Terre, tant leurs similitudes font écho.

On reprend le cours de notre périple italien à travers la côte ligure en s'éloignant légèrement des Cinque Terre. Un peu plus au sud de Riomaggiore, se trouve un village ressemblant étrangement aux cinq villages des Cinque Terre. Plus grand, plus étendu sur la mer avec son joli port de pêche, il pourrait facilement prétendre à la sixième place.

Cet après-midi-là, on décide de quitter les cinq villages populaires des Cinque Terre pour un village un peu plus excentré. On souhaitait terminer notre séjour par Portofino, le petit St-Tropez de la côte ligure, mais le choix d'un aller-retour en bateau de Livourne nous a empêché de monter si haut en Italie. Ce sera pour une prochaine fois.
Alors, l'autre idée est d'aller voir à quoi ressemble Porto Venere et découvrir ce que l'on peut y faire. Un après-midi suffira à nous montrer tous les attraits de ce joli village. 
Enoteche, gelaterie, boutiques de souvenirs & épiceries ne manquent pas ici. C'est d'ailleurs dans ce village que nous avons acheté du très bon pesto et des pâtes fraîches excellentes.

À cette heure déjà avancée de la journée, le soleil se cache derrière les jolies façades colorées de ce petit port. Nous le parcourons de long en large avant de nous aventurer dans les ruelles avoisinantes. De nombreux bars et restaurants offrent une vue sur le Golfe, joliment surnommé Golfo dei Poeti (Golfe des Poètes), marquant l'entrée vers La Spezia.
Face à nous, se trouve l'Île de la Palmaria, elle-aussi classée au Patrimoine Mondial. Elle se visite en saison uniquement.

On poursuit notre balade vers les fortifications dominant la mer, l'église San Pietro marque l'extrémité du village du haut de son promontoire rocheux. La vue se répand d'un côté et de l'autre des vestiges, et, à bien y regarder, plus au nord, on peut y apercevoir au loin, l'un des cinq villages des Cinque Terre.

Sous l'église San Pietro, une grotte portant le nom de Grotta Arpaia, ou encore Grotta Byron, - nom emprunté au Lord Byron qui venait allègrement s'y baigner - ,offre une vue à couper le souffle sur une baie protégée par les vents, qui permet aux baigneurs de venir profiter, la saison venue, d'une piscine naturelle au bleu surnaturel.

La roche striée par les vents, offre un paysage abrupt d'une montagne se jetant dans la mer, la vue y est remarquable, spectaculaire, et l'on comprend mieux pourquoi cette région inspirait auparavant les poètes. Si l'on continue sur les hauteurs du village, de son morceau de terre la rattachant au centre historique de Porto Venere, on peut y découvrir une autre église, plus impressionnante encore que la précédente.
L'église San Lorenzo se trouve à proximité du Castello Doria, dominant le village de par les remparts de ses fortifications, l'époque romaine a laissé son empreinte sur ce village aux mille couleurs. De là-haut, la vue de part et d'autre du Golfe de la Spezia s'admire, se savoure, jusqu'aux heures les plus sombres de la journée.

En redescendant, nous empruntons des ruelles inexplorées afin de découvrir le village plus en profondeur, sans réserve Portovenere nous offre un éventail de boutiques toutes plus chouettes les unes que les autres. Et l'on s'en donne à cœur joie, l'amabilité des commerçants donne envie de tester, goûter, et acheter de nombreux produits de la région. 
Chez Bajeicò, j'ai pu me fournir en pesto, et avec les bons conseils du vendeur, en ramener assez pour pouvoir le congeler pour mes réserves hivernales. Un vrai régal.
Les ruelles conduisent inlassablement à des boutiques d'artisanat local et de produits frais. On rêverait d'habiter ici pour s'enivrer de ses doux parfums à longueur de journées.

La journée se prolonge au rythme de nos pas, et de nos achats, de plus en plus importants, nous n'avons que deux bras chacune, et la journée commence difficilement à se sentir physiquement. Une pause gelato est indispensable. Même si le soleil nous fait faux-bond, l'ambiance chaleureuse de l'intérieur du village, accolée au calme irréel des hauteurs nous embrase le cœur des couleurs vives de ses maisonnettes.

Portovenere, village aux allures médiévales encrées, dont les fortifications restent et demeurent dans l'esprit de tout un chacun, apporte une autre image, plus historique, aux villages des Cinque Terre. On y découvre la douceur d'un petit port et l'étendu d'un village, qui, l'été venant, s'anime et se colore passionnément.

On attendra tranquillement notre bus, qui nous conduira en fin de journée jusqu'à La Spezia, puis nous marcherons jusqu'à la gare, prendre un train qui nous ramènera à notre appartement de Riomaggiore.
Une nouvelle journée se termine dans le Golfe de Gênes, timidement le soir se fait voir, nous profiterons de la soirée à Riomaggiore, les heures s'écoulent rapidement, et notre retour en Corse se fait sentir. Il est temps de profiter de nos derniers moments en Ligurie.


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France