Un week-end farniente à Porto-Vecchio

Le Sud de l'île est souvent synonyme de week-ends, vacances, sorties et pieds en éventails sur la plage.
Les plages de rêve sont prétextes à la détente, et aux longs week-ends à l'avant-saison, lorsque les lieux sont encore déserts.

Porto-Vecchio est la destination par excellence pour un week-end entre amies, à « chiller »* au bord de la piscine ou à la plage.

(*On doit cet anglicisme au verbe To Chill, qui signifie se détendre, ou prendre du bon temps.)

Plages paradisiaques, entre nuances de bleus, roches granitiques et posidonies, le cadre est parfait pour ne rien faire, et s'imaginer déjà un peu en vacances.

Nous voici donc en route, Christelle & moi, pour un week-end off entre filles, à siroter des cocktails et profiter de l'avant-saison encore bien tranquille, de ces lieux surpeuplés la saison estivale venue. 

Au programme de ce long week-end, la tournée des plages. Et il faut dire que dans ce coin, on a l'embarras du choix.
Rondinara, Santa Giulia, Palombaggia, Tamaricciu, St Cyprien, Pinarellu... des baies où les eaux translucides et le sable blanc forment un duo détonnant, qui n'est pas sans nous rappeler que nous n'avons rien à envier aux îles situées à l'autre bout du monde, si ce n'est leurs cocotiers...

Première étape de notre long week-end, Palombaggia et dans son prolongement, la plage de Tamaricciu, où l'on se prélassera sur un transat de Playa Baggia, à siroter de très bons cocktails de fruits frais tout l'après-midi.

HÔtel CASTELL'VERDE

Ce soir, on pose nos sacs dans la baie de Santa Giulia, à l'hôtel Castell'Verde. Il est presque 20 heures lorsque nous débarquons dans ce cadre idyllique. Le soleil rend les lieux encore plus mystiques, chaleureux.

Nichée au cœur du maquis, j'aime ce genre d'adresse qui se fond si bien dans le décor qu'on la devine à peine, elle ne dénature pas le site, et laisse s'entrouvrir devant nous une superbe vue sur la plage.

En pleine nature, on profite du lieu pour s'adonner à une véritable déconnexion.

Le soir venu, direction le centre-ville pour profiter de l'effervescence des beaux jours, on découvrira les excellents Buddha bowls du restaurant Le Parvis avant de rejoindre le cœur battant de la vieille ville, Le Patio, bar à cocktails tendance de la ville.

Dimanche, matinée ponctuée de nuages gris et d'un soleil qui joue à cache-cache, mais grâce au vent, il finira par laisser pointer ses rayons sur notre peau. Heureusement, car la journée qui nous attend sera encore essentiellement solaire.

Après un petit-déjeuner copieux, nous allons nous prélasser dans la piscine du haut de la résidence, car en effet il y en a deux, mais la seconde semble plus jeune et plus familiale (et de ce fait, moins tranquille).

Après avoir passé la moitié de la journée à se détendre au bord de la piscine, on emprunte un petit chemin à pieds, depuis la résidence, qui nous mènera directement à environ 300 mètres, sur la plage de Santa Giulia. Ma plage préférée des alentours de Porto-Vecchio.

Cette année, les posidonies ont particulièrement envahi la plage suite à de fortes tempêtes hivernales, mais celles-ci étant protégées, la question de leur enlèvement se pose. D'autant qu'une grande partie de la plage voit aujourd'hui encore son sable fin caché par des immenses bancs de cette plante aquatique.

Mais cela n'enlève en rien le charme et la beauté de cette plage, bien au contraire, les posidonies forment de jolies aquarelles de bleus turquoise dans cette eau cristalline.

L'OASIS SANTA GIULIA

Havre de paix lové dans la baie de Santa Giulia, l'Oasis est une nouvelle adresse fort sympathique.

Axé sur une démarche bio et éco-responsable, le lieu a tout pour plaire.
En tous cas, à moi il m'a conquise. Sur ses transats, ou son lit de jour (daybed) on profite d'un moment de relaxation, loin de toute l'agitation que l'on peut trouver de l'autre côté de la plage. Et ça, c'est appréciable.

Calées sur notre Daybed, on commande des tartines salées et le jus de fruits frais du jour : carotte, pomme, nectarine, concombre et citron, passés à l'extracteur. Comment vous dire ? Je valide à 200%.

On nous explique l'engagement et la démarche d'un partenariat avec les acteurs locaux, mettant l'accent sur un circuit court avec des produits issus de l'agriculture biologique.

Si vous me connaissez un petit peu, vous n'êtes pas sans savoir que ce genre de concept me tient particulièrement à cœur, et je suis d'autant plus ravie d'avoir découvert ce lieu, qui je l'espère, aura vocation à perdurer, en gardant sa fraîcheur et ses valeurs.

Pour terminer sur une touche sucrée, nous avons commandé un plateau de fruits de saison... et je dois avouer que ça a été une révélation.
Je n'ai - sans exagération - JAMAIS mangé de fruits aussi bons de toute ma vie. Pourtant je consomme local, bien souvent bio et chez des petits producteurs, mais là, ça a été la claque.

Je n'ai pas de mots assez forts pour décrire le goût si subtil des fraises et nectarines, allié à la douceur d'une chantilly maison dont j'ai omis de demandé la composition (une saveur d'amandes grillées ou de noisettes peut-être, mais quoiqu'il en soit, vous devez absolument goûter cela).

L'après-midi se poursuit et on aimerait suspendre cet instant de volupté, on sent la journée se terminer tranquillement, et l'appréhension de reprendre la route et notre quotidien nous guette.

On est si bien ici, à ne rien faire qu'être bien, calées sur nos matelas, devant un paysage de rêve.

On aimerait que ce dimanche ne s'arrête jamais.

Mais hélas, tout a une fin, et si long eût été ce week-end, il faut retourner à notre quotidien, dans la frénésie de la ville.

Une dernière baignade dans la baie avant de repartir, un semblant de vacances dans notre quotidien, qui laisse apprécier la vie et les petits bonheurs qu'elle nous offre, assurément.

Mes petites adresses porto-vecchiaises

Pour se loger :

Hôtel Alcyon - en centre-ville, pratique pour nighter et rentrer à pieds, sans soucis.

Le Tilbury - Au pied de la Citadelle et du centre-ville, avec piscine.

Castell'Verde - Assez excentré, mais parfait pour qui veut profiter d'un séjour plage sans avoir à prendre la voiture pour faire des kilomètres.
Piscine et plage à volonté. Coup de cœur.

Pour sortir :

Le Patio - Le bar tendance, fait office d'avant-boîte, avec tapas, cocktails et DJ en live.

La Taverne du Roi - Une adresse authentique et incontournable pour sortir, avec un groupe qui met l'ambiance jusqu'à pas d'heure, pour tous les genres, et tous les goûts.

Via Notte - La boîte de nuit à ciel ouvert de Corse.

Pour chiller sur la plage :

Les Trois 2 - Un restaurant de plage incontournable à Santa Giulia, on y mange très bien, avec une superbe vue sur la baie.

L'Oasis Santa Giulia - Je vous en parle plus haut, la nouvelle paillote bio et cosy de la plage de Santa Giulia, si vous aimez le calme, la détente et de bons produits, c'est ici qu'il faut venir. La gazette est disponible ici.

Playa Baggia - Autre paillote incontournable, celle de la plage de Tamaricciu, on y boit d'excellents cocktails, et l'on y est plus tranquille qu'à Palombaggia même.

Pour se restaurer :

Le Parvis - Restaurant contemporain du centre-ville, plats frais, et buddha bowls à tomber!

Café de la Marine - Tapas & sushis à l'honneur dans ce bar lounge-restaurant, ambiance musicale et jeune le week-end, de très bons plats à la carte.

 


 

PARTAGEZ CET ARTICLE SUR PINTEREST !

 

Cet article est le fruit d'une collaboration – je reste cependant entièrement libre de mes propos.


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France