Travel guide : Mykonos

Mykonos, Μύκονος, est l'île vedette des Cyclades, si bien que son nom fait souvent de l'ombre aux autres îles, pouvant tout aussi bien rivaliser avec elle.
Mais son engouement est tel qu'il est difficile d'y échapper lors d'un séjour dans les Cyclades.
Pour mon premier voyage en Grèce, il était donc de rigueur de découvrir l'animation, la folie de la plus glamour mais aussi la plus touristique des îles Grecques.

Les présentations ayant déjà été faites, entrons désormais dans le vif du sujet...

Après un bref aperçu de Mykonos et des Cyclades, il est temps pour moi de rentrer dans les détails.
Je vous ai concocté un mini-guide dans lequel je partage mes bonnes adresses de l'île la plus people des Cyclades. Vous me suivez ?

COMMENT S'Y RENDRE

Il n'y a pas 50 façons d'arriver sur l'île. Mais cela dépend du voyage que vous y ferez. À savoir si vous visiterez exclusivement Mykonos ou si vous l'inclurez dans un combiné avec d'autres îles de l'archipel des Cyclades. Mais aussi un peu de votre budget. Je vous explique.

Si vous choisissez de partir exclusivement à Mykonos, le moyen le plus simple pour s'y rendre reste l'avion. De nombreuses compagnies ouvrent leurs vols pour la saison estivale sur l'île, si vous partez hors-saison il faudra vous contenter des seules Aegean et Olympic. Mais une escale à Athènes est toujours obligatoire.
Si comme moi, vous préférez un combiné de plusieurs îles je vais vous donner mes petites astuces pour réserver vos trajets.
Depuis la France, vous rejoindrez toujours l'incroyable Athènes en avion, souvent je me sers du comparateur de vol Momondo pour checker les vols les moins chers, mais surtout de leur outil « Vision vol » donnant accès à tout un tas de statistiques très intéressantes pour déterminer son choix de vol. Après une escale dans la ville, je vous conseille de filer sur l'île de votre choix en bateau, depuis le port du Pirée. Ici encore, plusieurs possibilités s'offrent à vous, le bateau classique via la compagnie Blue Star (comptez 30 à 40€ la traversée d'environ 5h30), ou le rapide (plus cher forcément) qui vous permettra de rejoindre l'île en deux fois moins de temps. Les liaisons se font quotidiennement et ce durant toute l’année, l’été elles se multiplient selon la période. Ici pas de chichis, on embarque et on débarque tout aussi simplement, le bateau est pour moi le moyen le plus économique pour rejoindre les Cyclades et aussi celui qui permet de donner un autre regard à ses îles en les contemplant depuis la mer. Arriver à Santorin par la mer était l'une des plus belles expériences de toute ma vie, et a rendu ce voyage à travers les Cyclades merveilleux. Mais revenons au sujet du jour... Mykonos.

À VOIR & À FAIRE

◇ Flâner dans les ruelles atypiques de Mykonos Town et se perdre dans ses dédales
◇ Faire du shopping dans les innombrables boutiques colorées de fringues & de bijoux locaux en forme d'œil
◇ Faire la fiesta de jour au Tropicana de la Paradise Beach et prolonger la nuit au Cavo Paradiso
Visiter l'incroyable site archéologique de Délos
◇ Louer un scooter et s'exiler sur une plage sauvage du Nord ou de l'Est de l'île
◇ Siroter un cocktail sur une terrasse du Vieux-Port, au coucher du soleil
◇ Visiter le Musée archéologique ou le Musée Maritime de la Mer Égée pour peaufiner votre culture patrimoniale
 

DÉCOUVRIR

L'île de Mykonos n'est pas très grande en soi, mais la concentration de sa population se fait surtout sentir du côté de Chora, Mykonos Town lieu central de cette vie d'exubérances et de fêtes endiablées. Mais si l'été la fête bat son plein sur cette île aux allures de St Trop', l'hiver venu elle retrouve presque le calme et la douceur des îles voisines.
Vous aurez vite fait le tour de ses ruelles mais vous vous y perdrez toujours, même en y passant plusieurs fois par jour, un vrai labyrinthe.
Mais pas de quoi s'inquiéter, il y aura toujours la mer ou quelqu'un pas très loin pour vous remettre sur le bon chemin...
Ano Mera est le second village le plus peuplé de l'île après Chora, et aussi le seul installé dans les terres. On s'y rend surtout pour visiter son célèbre monastère.

  • CHORA
    • Little Venice / Alefkandra : La Petite Venise est la carte postale de Mykonos par excellence, des maisons en bordure de mer, en une jolie enfilade, comme posées sur les flots.
    • Les Moulins / Kato Mili : juchés sur un promontoire face à la Petite Venise, les moulins à vent servaient à l'époque à broyer le blé pour en faire de la farine exportée partout dans le monde, le vent soufflant sur l'île près de 300 jours par an, il y avait pas moins de 28 moulins sur toute l'île.
    • Le Vieux-Port : assez authentique, on y aperçoit encore de nombreux pêcheurs sur leurs petits bateaux, mais c'est aussi ici que l'on peut croiser le Pélican, star de Mykonos, posant telle une star devant les touristes.
       
  • ANO MERA
    • Panagia Tourliani : Le célèbre monastère est le monument à voir dans ce petit village, qui est le deuxième le plus important de l'île.

Outre ses villages et ses petits ports, l'île regorge de nombreux trésors dont des plages, allant de la plus festive à la plus sauvage. Il y en a ici pour tous les goûts. Les plages du Sud sont réputées pour être les plus courues de l'île, celles où l'y vient plutôt pour faire la fête que pour flâner. Si vous préférez la tranquillité et la beauté sauvage, c'est vers le Nord qu'il faudra alors se tourner, mais du coup, il faudra aussi certainement opter pour la location d'un scooter car rares sont celles accessibles en bus...

  • PLAGES DU SUD
    • Psarou : La plage tendance où l'on vient pour se montrer. Tout le gratin du showbiz s'y retrouve, ambiance snob et prix exorbitants. 
    • Paradise et Super Paradise : Il n'y a pas meilleurs endroits pour faire la fête. Musique à fond, ambiance de boîte de nuit. 
      Ici, malgré les sublimes plages, c'est surtout sur les podiums et le comptoir que l'on a la tête, des transats sont présents pour vous aider à parfaire votre bronzage, mais ici, on y vient plutôt pour danser, draguer, boire des cocktails plus que pour se baigner.
    • Platys Gialos : Bondée et entourée d'hôtels, cette plage, plus familiale, est surtout pratique pour emprunter un caïque qui vous mènera vers d'autres plages.
       
  • PLAGES DU SUD-EST
    • Kalafatis : Très jolie plage aux dégradés de bleus. Réputée pour le windsurf, le meltem y souffle pas mal.
       
  • PLAGES DU NORD
    • Agios Stéfanos : L'une des plus faciles d'accès. Familiale et abritée du vent, elle est accessible en bus.
    • Baie de Panormos : Magnifique plage de sable fin, en forme de croissant et aux couleurs exceptionnelles.
    • Agios Sostis : L'une des plages les plus calmes et sauvages de l'île.

OÙ DORMIR

  • L'hôtel Zannis : Un hôtel qui ne paye pas de mine, sur les hauteurs de Chora, la localisation est idéale pour rejoindre le centre à pieds, facilement, de jour ou de nuit. Plus au calme de l'ambiance festive du centre, un petit hôtel simple avec des terrasses, une piscine et une jolie vue sur Mykonos. Seul point négatif : son petit déjeuner, peut-être un peu trop simple. Mais l'île regorge de bonnes adresses pour de bons petits déjeuners copieux.
    Au vu des tarifs très élevés de l'hébergement à Mykonos, cet hôtel est un vrai bon plan.

BOIRE & MANGER

Les bonnes adresses ne manquent pas à Mykonos Town, et j'avoue avoir eu envie de tout tester. L'île accueillant énormément de jeunes, les bars, cafés et restaurants savent recevoir et donner envie à cette clientèle avec des couleurs, et des lieux toujours à la pointe de la mode. Des bars à jus, à crêpes, à yogourts ne manquent pas, et il y en a même sur plusieurs mètres à la ronde. Qu'on y mange sur le pouce ou au restaurant, la population ici sait recevoir et s'adapter à une clientèle festive et friand de modernité.

  • Trio Bambini : Puisqu'il fallait goûter ces yaourts qu'on voit désormais partout, je me suis lancée chez trio Bambini, bon ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, mais je dois dire que pour qui est fan de yaourts, c'est un peu la bonne adresse du genre où il faut aller.
  • Niko's Taverna : Le rendez-vous incontournable des touristes... aïe... et du pélican ! Bon j'avoue que c'est très surfait, mais c'est quand même la bonne adresse pour goûter à tout. Tzatziki, Tarama, Caviar d'aubergines, etc etc... on y mange plutôt bien.
  • Ilo-Ilo : Pour le goûter, un petit creux, une petite soif ou autre, cette chouette adresse vous requinquera pour le reste de la journée, avec ses délicieux smoothies ou jus de fruits...
  • Premier : Crêpes, panini, bagels, smoothies... ici aussi, une adresse moderne en toute simplicité avec des prix plutôt attractifs.

Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France