I love Mykonos

Ciel bleu, pavés, murs chaulés, soleil, bougainvilliers, musique et fêta.
On dépeint cette ville comme la ville de la fête par excellence, quand on prend le temps de se perdre dans son labyrinthe de ruelles,
Mykonos offre l'impression d'un petit village paisible, où il y fait bon vivre.

Il y a deux ans, pendant que tout le monde faisait sa rentrée, je m'échappais en mer Égée, passer quelques jours loin de l'agitation de la reprise.
Le moment idéal pour profiter de la douceur du climat méditerranéen est bien le mois de septembre : moins de touristes, des prix abordables, un soleil encore bien appréciable. C'est pour moi le meilleur moment pour partir en vacances. Alors, avec mon amie Christelle, on a pris nos clics et nos clacs et on est parties se la couler douce dans les Cyclades

Première étape de notre séjour : Mykonos. Bien avant sa reconnaissance médiatique suite à une émission dont il vaut mieux taire le nom, Mykonos était déjà connue pour être l'île de la fête. 
Petite ville pittoresque aux innombrables ruelles en pavés. Ce haut-lieu de la jet-set est le rendez-vous incontournable des people, gays et clubbeurs du monde entier.
La réputation de l'île n'est plus à faire, et tout le monde y vient pour faire la fiesta. Enfin, presque tout le monde. Personnellement, si je m'étais fiée à la description qu'en font les guides touristiques, je n'aurais jamais pris la peine de visiter l'île, mais comme je suis curieuse, j'ai décidé d'aller y trouver autre chose que des verres de vodka et j'ai eu raison. 

Cette île a un charme fou, et j'ai aimé me perdre dans son labyrinthe de ruelles toutes plus mignonnes les unes que les autres. On y trouve de nombreuses boutiques de fringues et de bijoux, dont la plupart des créations sont faites par les vendeurs eux-mêmes le restant de l'année, car Mykonos bat son plein entre avril et octobre, mais les petites boutiques ferment l'hiver et les habitants retournent à leurs activités traditionnelles.

Outre ses soirées endiablées, Mykonos possède de magnifiques plages, dont certaines criques quasi-désertes où l'on peut profiter de ses journées d'été pour flâner au calme, avant de rejoindre le cœur de l'île, Chora, où les nombreux restaurants, cafés et petites boutiques vous feront apprécier les balades nocturnes.
Du shopping chic aux échoppes de vêtements vintage, il y en a pour tous les goûts. De nombreuses boutiques proposent des bijoux en forme d’œil, symbole de la Grèce, qui protège contre le mauvais-œil, autant vous dire qu'on a fait le plein avant de revenir...

Je vous retrouve très vite pour partager avec vous mes bonnes adresses et coups de cœur à Mykonos dans un petit city-guide avec plein de bons conseils qui vous permettront de préparer au mieux votre séjour sur l'île


Padoune

Corsica, 28 Avenue du Mont Thabor, Ajaccio, Corse, 20090, France